Accueil > Cours

L’Association

L’Association Shaal Mayan,une association qui ne se prend pas au sérieux (mais qui est sérieuse) !
On devient vite membre de cette tribu étrange, on trouve la beauté dans toutes les féminités, on découvre de nouveaux horizons (et de nouveaux muscles,ouille...) et on s’essaie à tous les styles : tribal fusion, burlesque, bollywood, danse balinaise, fusion flamenco et tango, hip-hop, tzigane...
Depuis octobre 2010, date de sa création, l’association fait découvrir cette danse peu connue dans le Morbihan à une famille unie de danseuses de plus en plus vaste et enthousiaste !

Un mot sur moi, Pixie (la fille bizarre qui anime les cours !) :

J ’ai toujours été attirée par la danse orientale,mais après 2 ans de cours un peu trop pailletés à mon goût, je décide de me former à la danse qui résonne vraiment en moi depuis que je l’ai découverte en vivant aux USA, la danse tribale !
Accompagnée de Aude et Kira, je suis tous les stages qui sont à notre portée, USA, Angleterre, Espagne, Costa Rica mais aussi Nantes, Biarritz, Nîmes,Rennes,Paris, Brest... Mes professeurs ? Rachel Brice, Sharon Kihara, Kami Liddle, Mardi Love, Samantha Emanuel, Coleena Shakti, Sonia Ochoa, Moria Chappell, Sherri Wheatley, Deb Rubin, Kristine Adams, Stephanie et Anita des Fat Chance Bellydance, Illan Rivière, April Rose, Silvia Salamanca, Mogana, Mira betz, Djeynee, Asharah, Mat Jacob, Maelle, Lily Tsai, Sera Solstice, Exotika, Martina Crowe-Hewett, Susan Frankovich, Idhun, Makosh Corp, Fériel, Blandine des Smokey Eyes, Raphaëlle, Julie de Saint Blanquat, Ssya, Moona, Anasma, Shirel, Claire Hélias, Anya, Hermina, Manhattan Tribal, Moirai Tribal, Gabriele Keiner, Anisah des Saada, Desert Sin, Gina Bruno, Gudrun...
(Cela vous fait quelques heures de recherche sur Youtube en perspective !^^)
Frustrées de ne pas voir cette danse puissante et gracieuse dans notre département, nous créons l’Association Shaal Mayan.
Je suis titulaire d’un master en sciences de l’éducation, j’ai également suivi la formation ATS niveau 2 de julie de St-Blanquat (1er sister studio de France).
Les élèves apprécient mon exigence et mon énorme grain de folie ; le perfectionnisme passe toujours mieux en riant !

La compagnie Shaal Mayan a également été récompensée du 1er prix de sa catégorie dans plusieurs concours.

30/08/15 par Pixie

La danse tribale,ma kesssskecé ?

Définition (inégalable et inégalée) par Djeynee sur le site http://www.frenchyfusion.fr/Tribal_bellydance.html

American Tribal Style (A.T.S.) : une base commune, source de cette danse
L’American Tribal Style Bellydance a ses racines dans les danses tsiganes du Moyen Orient auxquelles s’ajoute la sensibilité artistique américaine contemporaine (Rina Orellana Rall).

Le style tribal est né aux Etats-Unis à la fin des années soixante avec Jamila Salimpour. Lors de la "Renaissance Pleasure Fair" (à Berkeley), Jamila Salimpour, professeur de danse orientale et sa troupe doivent répondre à l’exigence esthétique de la période médiévale. Pour y répondre avec la plus grande authenticité possible, Jamila travaille donc l’année suivante sur les origines de la danse orientale, ses racines tziganes comme ses styles traditionnels et présente sa nouvelle troupe Bal-Anat en costumes traditionnels.
Au cours de ses recherches ethnologiques et sociologiques, Jamila retrouve les traditions de ces danses tant dans les mouvements que dans les costumes et les maquillages. Dès lors, elle les mélange, les fusionne à chacune de ses représentations. La danseuse Morocco de New York discutant avec Jamila de sa troupe parlera de Tribal Californien ou Tribal Américain (1998) dans la façon qu’elle a alors de fusionner différentes tribus et différents styles. Ce nom est toujours utilisé aujourd’hui.

Ce style s’identifie à deux caractéristiques majeures : d’une part l’emploi de mouvements issus des danses flokloriques orientales et tziganes au sens large, et d’autre part des costumes composés d’éléments traditionnels de différentes cultures (jupes, cholis, turban, bijoux anciens, sagattes...).

Puis, quelques uns des danseurs de cette troupe quittent le groupe pour continuer leur propre route. Les plus fameux sont : John Compton (Directeur de la Troupe Hahbi’Ru), Katarina Burda (Directrice de la Troupe Aywah dont Mira Betz, Zoe Jakes et Elizabeth Strong faisaient partie) et enfin Masha Archer.
Styliste et créatrice de bijoux ethniques, Masha ajoute à ce début de fusion, une esthétique particulière où large sarouel et turban alourdi de bijoux ethniques sont les pièces maîtresses. Côté danse, elle met en scène la troupe (organisation de l’espace scénique) et ouvre les musiques aux harmonies occidentales. Elle développe aussi l’idée d’une danseuse orientale féminine et puissante, à l’encontre de l’image féminine et séductrice de la danse orientale de cabaret.

La danse tribale américaine ne représente aucune tribu particulière, mais combine les vocabulaires locaux (mouvements et costumes) de danses traditionnelles pour en recomposer une de toute pièce.

Puis, Carolena Nericcio, élève de Masha Archer depuis l’âge de 14 ans, fait évoluer le concept de danse en troupe improvisée. Elle organise la danse, la codifie pour pouvoir présenter sur scène une improvisation collective synchronisée. Elle est la créatrice de l’American Tribal Style Bellydance® (ATS) et la directrice de la compagnie Fat Chance BellyDance (FCBD). Les costumes sont ethniques (bijoux afghans et berbères, jupes gypsy, turban indien sur la tête, tatouages tribaux sur le visage), la danse se pratique en communauté. Les solistes n’existent pas. Les mouvements fusionnent la danse orientale, la danse khatak d’Inde et le flamenco. C’est une danse de semi-improvisation basée sur le principe « lead & follow » et des « cues » : un meneur « leader » entraîne le reste de la troupe « followers » dans des combinaisons de mouvements déclenchés par des clés « cues ». Chaque danseur est tour à tour meneur et « suiveur ». L’énergie et la complicité du groupe prime sur la qualité artistique individuelle. L’ego n’a pas sa place dans cette danse.
D’abord membres des FCBD, elles ont ensuite suivi leur route : Jill Parker, Paulette Rees Denis, Kajira Djoumanah pour les plus connues.

JPEG - 43.7 ko

American Tribal Style Belly Dance
Dans le public, les avis sont partagés : certains adorent ce nouveau style d’autres détestent ses innovations. Ce style a finalement été appelé "American Tribal Style Belly Dance". Lui donner un nouveau nom permet de le distinguer définitivement des autres danses orientales traditionnelles. "American" rapelle qu’il s’agit d’une invention et "Tribal Style" parce que c’est une danse de groupe où les danseurs portent des costumes venant de différentes tribus (sources : site des FCBD)

L’ATS est la seule danse au monde qui utilise le format “cues-lead-follow” et permet d’improviser une danse de troupe parfaitement synchronisée. Grâce à ce langage non verbal, la communauté prend vie sur scène et crée cette magie de l’instant où l’on doit être attentif à l’autre en oubliant son égo et ses propres ambitions.
La philosophie de cette pratique artistique est donc :
- le respect des origines des danses
- l’écoute de l’autre et l’humilité
- renforcer la beauté féminine en développant sa confiance et sa force

JPEG - 43.6 ko

American Tribal Fusion (A.T.F.) : une interprétation personnelle et créative
Enfin, Jill Parker quitte la troupe des FatChance Bellydance. Elle souhaite pouvoir créer de nouveaux mouvements en y ajoutant ses propres influences. C’est le début du style American Tribal Fusion Bellydance. Jill est directrice de la compagnie Ultra Gypsy et devient la première danseuse d’American Tribal Fusion Bellydance (ATF - Danse orientale Tribale Fusion Américaine).
D’abord membres des UltraGypsy, elles ont ensuite suivi leur route : Rachel Brice, Sharon Kihara, Rose Harden, The Lady Fred pour les plus connues.

JPEG - 35 ko

Puis, des solistes apparaissent ainsi que des troupes utilisant des chorégraphies. Les artistes agrémentent la base ATS de leurs propres influences (jazz, hip-hop, odissi, contemporain...) et beaucoup d’entre elles utilisent la technique Suhaila Salimpour qui leur permet une maitrise totale de leur musculatures exécutant alors sur scène des "isolations" fascinantes. Les costumes se personnalisent, la musique fusionne, voire devient électro. Aujourd’hui, il existe plusieurs courants tels que : fusion gothique, fusion burlesque, fusion romantique, fusion urbaine... Le point commun à toutes : l’ATS, la posture, l’attitude et la fusion.

L’ATF, toujours fidèle à la philosophie de l’ATS, stimule la création artistique personnelle. Ouverte à toute les fusions, elle ne demande rien d’autre que d’être soi même. C’est une quête vers sa propre identité qui se nourrit et s’enrichit de l’ouverture à l’autre.
La philosophie de cette pratique artistique est donc :
- le respect de ce que l’on pressent être nous-même ;
- l’ouverture vers d’autres danses ;
- l’expression collective d’une identité personnelle.

31/08/15 par Pixie

Cours 2017-2018

Bonjour à toutes !

Votre rentrée danse se fera la semaine du 11 septembre. Cependant,état donné le nombre croissant d’élèves, nous procéderons aux inscriptions le dimanche 10 septembre de 18h à 20h dans la salle de danse du 1 Avenue de La Marne, et ce pour vous garantir une place et éviter que l’on se marche dessus pendant les cours !^^

Les cours cette année s’organiseront de la manière suivante :

  • Lundi 20h-21h : adultes tous niveaux
  • 21h-22h : adultes tous niveaux et intermédiaires
  • Mardi 20h40-21h40 : adultes tous niveaux et intermédiaires
  • Mercredi 13h-14h : groupe initiation à l’impro avec sagattes et chorégraphie,tous niveaux (avec prêt de la vidéothèque ATS de l’association)
  • Samedi 12h15-13h15 : adultes tous niveaux

Tous ces cours se déroulent à la Cité Allende, 12 rue Colbert, bâtiment A, premier étage.

Au cours de l’année des stages vous seront proposés le dimanche, avec des professeurs de Bretagne et d’ailleurs !
Le dimanche les cours se déroulent au 1 Avenue de La Marne (après l’école de Merville).

Possibilité de cours particuliers.

L’inscription à l’année est de 150 euros,250 euros pour 2h par semaine, 350 euros pour 3 cours par semaine et plus.Et pas de vacances pour le tribal, il y a cours pendant les vacances scolaires (sauf période de Noël où les salles sont fermées, snif...) !
ATTENTION : Pas d’inscriptions " au cours par cours" ! Il y a eu beaucoup trop d’abus l’année dernière. Si vous n’avez pas d’autre choix, possibilité de faire une carte-forfait de 10 cours, pointée à chaque cours où vous serez présente. 60 euros les 10 cours.

Tenue pour les cours : le maître-mot est d’être à l’aise et de se sentir belle ! Pantalon large ou legging, foulard sur les hanches, haut près du corps pour voir les mouvements. Plein de bijoux, des fleurs dans les cheveux en option ^^
Un tapis de yoga peut vous être utile si vous êtes sensible des genoux pour certains exercices au sol.

Contact : 06 85 10 31 55 ou par email à : naoko.creation@hotmail.fr

Hâte de vous revoir, on vous a concocté de belles surprises encore pour cette année !

Nb : Pixie donnera également des cours le jeudi sur Ploemeur, pour en savoir plus contactez Patricia SEYE - 06 64 85 49 95 de l’association "Les 4C". Par mail : patriciaseye@yahoo.fr

16/08/16 par Pixie

Teaser

  • Cliquez ici pour un aperçu de la Tribal Therapy !

https://www.youtube.com/watch?v=ztmibxTwAXw

30/10/15 par Pixie